Poser son sac à dos aux 4 coins de l'Asie!

Apres 6 mois de route, les premiers pays parcourus ne sont déjà plus que des (beaux) souvenirs, evaporés derrière nous comme la trainée de poussière soulevée par un bus indien. En vers et en vrac, voici ce que cette première partie de périple nous a amené à faire...

Songer aux enseignements de Confucius et de Bouddha

S’égarer dans les jungles urbaines de Bangalore ou de Dhaka

Chercher son chemin au pied des grattes-ciel de Bangkok

Dans les villages du Laos, se lever au chant du coq

Se sentir seul au coeur de la foule sur les avenues de Pékin

Arpenter la côte rocheuse dans le golfe du Tonkin

Se sentir si petit en haut de la muraille de Chine

Admirer le cours du Gange et les courbes qu’il dessine

S’incliner devant Vishnu et ses avatars dorés

Suivre la prière des fidèles, voir les bonzes méditer

Croiser des femmes en saree et des hommes en sarong

Se déchausser devant les temples, s’agenouiller au son du gong

Avoir dans les poches des millions de Kips ou de Dongs

Se balader en toute quiétude sur les bords du Mékong

Jouer au badminton et au cricket dans la rue

Engloutir les tasses de tchai jusqu’ à en avoir trop bu

 

Subir le harcèlement des tuk-tuks et des taxis

Passer des frontières à pied devant des douaniers endormis

Célébrer en famille le nouvel an vietnamien

Voir des gosses en guenilles tendre fébrilement la main

Ne pas comprendre un mot, interroger du regard

Devenir la curiosité, l’attraction aux moeurs bizarres

Être pris en photo, interpellé, pris à parti

Répondre 10 fois par jour à la question “which country?”

Manger avec les mains, ou avec des baguettes

Traquer le piment rouge aux 4 coins de son assiette

Avaler de bon matin un bouillon de noodles au porc

Et des shooters d’alcool de riz, en faisant de gros efforts

Passer d’un pays à l’autre en restant sur sa faim

Penser encore au précédent, et déjà au prochain

Couvrir les kilomètres, de la Chine à l’Indonésie

Poser son sac à dos aux 4 coins de l’Asie...